Dans les dictatures, les psychopathes deviennent des stars. Mohammed Emwazi, alias Jihadi John, en était une. Tellement, que les US ont organisé un raid rien que pour lui. Jeudi 12. Veillez de l’attentat de Vendredi. 

Cet anglais de 27 ans, né au Koweït de parents irakiens, est décrit par l’ex-otage Didier François, comme un fan de torture gratuite. Un tueur sans scrupule. 

Tout semblait pourtant avoir bien commencé pour ce fils de chauffeur de Taxi, étudiant en informatique à l’université de Westminster. Et soudain, c’est le drame : la barbe pousse, il n’adresse plus la parole aux femmes. On est en 2009 et le MI5 l’a à l’œil. 

Il tente de rejoindre la Somalie via la Tanzanie, mais est arrêté. Selon l’ONG Cage, le MI5 tente alors de le retourner et d’en faire un agent double. Raté. Il rejoint alors le Koweït avec sa copine. Là-bas, il rejoint le réseau des shebabs – qui sont pas là pour dire Je T’aime. 

Al-Qaïda en Somalie le renvoie vite à Londres avec une mission de recrutement. Son contact, le shebab Bilal al-Berjawi, est tué par un drone en 2012. Se sachant épié, il disparaît dans la nature pour réapparaître en Syrie en 2013 sous le nom de Abu Abdullah al-Britani. 

Le jeune homme est devenu un tueur sadique, à la tête d’un groupe de 4 geôliers anglais surnommés “Les Beattles”, il en est le John Lennon. D’où ce nom de code Jihadi John, sorte d’Antoine G.I.Joe. 

On le retrouve alors dans les délicieuses vidéos d’exécution, souvent par décapitation, des otages tels James Foley, Steven Sotloff, Kenji Gotō, Haruna Yukawa, David Haines, Alan Henning et Peter Kassig, entre autres. Toujours en noir, masqué. Une sorte de Dark Vador islamiste. 

Avec ce palmarès, il monte rapidement dans la hiérarchie de l’Etat islamique jusqu’à devenir chef du recrutement et de la formation des terroristes de l’Etat Islamique en Europe. 

C’est cette dernière fonction qui incite les américains à en finir à coup de bombes. Une fois de plus, trop tard. 

A propos de l'auteur

Chroniqueur/Pigiste, spécialiste Société&Médias

Articles similaires