Fable des temps terroristes  :

La Cigale, ayant glandé 
                  Tant d’années,

Se trouva fort étonnée

Quand DAESH se fit exploser.

Plus un seul outil utile 

Dans les écoles, prisons et villes.

Elle alla crier “vermine !”

Chez la Fourmislamiste cette maligne,

La priant de se calmer,

Allant jusqu’à perquisitionner

Les terriers les plus mal intentionnés 

Tu me le paiera, lui dit-elle,

foi d’élu local !

Et ce avant les régionales !

La Fourmislamiste n’est pas peureuse ;

C’est là son moindre défaut.

Que faisiez-vous dans ces pays chauds ?

Dit l’autre à son emmerdeuse,

Nuit et jour à tout venant

Je m’armais, ne vous déplaise.

Vous vous armiez ? j’en suis fort aise :

Et bien je m’enportiques de sécurité, maintenant !