Ça y est, tes mioches ont atteint l’âge fatidique où la vue de toute nourriture de couleur verte provoque chez eux un systématique “beeerrkkkk” pavlovien. Alors, non, ne commets pas l’irréparable qui consisterai à verser 1/2 litre de Ketchup dans les courgettes ou à ne plus servir que des pâtes-aux-patates. D’autres voies sont possible ! En voici déjà 3 :

1-La menace de mort* : il suffit de se doter d’une arme blanche (couteau, cutter, ciseau) et de leur taillader gentiment le poignet afin de leur faire comprendre qu’on ne rigole pas. Ensuite, on menace de crever l’œil ou couper “ce cher et tendre pouce” si les haricots verts n’ont pas disparu du plat daaans 2 minutes, top chrono !

dentist

2-Le chantage affectif** : il faut la présence des deux parents (pour les familles monoparentales, munissez-vous du doudou qui représente souvent la figure manquante). Dites lui bien que, s’il/elle ne finit pas ses petits pois, papa ou maman partira en voyage et et reviendra plus (pour doudou, menacez de l’envoyer à la poubelle). Entre deux hoquets de pleurs il/elle trouvera bien le temps d’avaler sa cuillère !

baby-598345_1280

3-Le camouflage !

La dernière solution – uniquement recommandée en cas d’échec des deux précédentes – consiste à planquer les légumes sous ou derrière des préparations aux goûts et aux formes enfantines. Hihi quezconrigole !

photo10

La carotte vapeur qui ne passe pas, fais la…

-griller, frire, sauter au beurre.

On peut aussi…

-la noyer dans la sauce tomate,
-la planquer sous une montagne de fromage râpé,
-l’immerger dans une quiche,
-la déguiser en clown (yeux olives, bouche en trait de ketchup, nez en oeuf au plat)
-la masquer derrière un nuggets ou un cake,
-la déstructurer dans un smoothie super fluo mega geniaaaal,

On peut, enfin, l’associer à un légume sucré (patate douce, citrouille, petits pois, compotée d’oignons)

Si avec ça il n’en veut pas… t’as plus qu’à prendre un abonnement chez McDo ! Désolé

9422

*Attention 163eme degré. Pour une éventuelle assignation pour apologie de la violence, envoyez vos courrier en recommandé à Zinc Magazine, 3 rue du Maréchal Pétain, 03200, Vichy.

**Attention 47eme degré et demi. Ne pas pleurer / Do not cry / Nicht schreien