Les studios ont trouvé une nouvelle martingale pour toucher le jackpot à tous les coups : on reprend les mêmes blockbusters et on recommence. La version hollywoodienne du “vieux pot = meilleure soupe”. On le sait, le banquier est souvent frileux et se distingue généralement par une absence totale de créativité. Il suffit de lire la description que fait Walt Disney de ceux qui ont financé ses chefs d’oeuvre. Ce que l’on sait moins, c’est l’ampleur de la crise de confiance dans laquelle les Majors se trouvent désormais. Dernier pan de l’industrie US du cinéma à s’effondrer : les effets spéciaux… pourtant devenus la star des blockbusters ! Délocalisation, tarissement des recettes publicitaires, rétrécissement des marges, ben ouais, mon gars, ça eu payé l’cinéma, ça eu payé !

hollywood, blockbusters

La panique est telle que les producteurs sont prêts à croire aux tours de passe-passe de geeks-voyants extralucides-digitaux 3.0 tels Ryan Kavanaugh, inventeur de l’algorithme qui prédit le succès d’un film. Mais oui, mais c’est bien sûr et la marmotte elle met le chocolat… Evidemment, la supercherie n’a pas duré (trop) longtemps. Alors, pour sortir la tête de l’eau, Hollywood ne mise plus que sur deux sortes de canassons : les superhéros et les recettes éculées. Pourquoi ? Parce qu’ils savent que c’est tout ce que TU aimes… oui, toi, le vingtenaire qui n’a jamais vu (et à qui on ressert) Blade Runner ou Blade tout-court, et qui va trouver ça énooooorme ! Ou toi, le trentenaire, dernier fou à bien vouloir (encore) payer ta place de ciné + PopCorn + boisson gazeuse à base de E489, pour retrouver, ne serait-ce qu’une seconde, le cocon ouaté de ton insouciante adolescence, baigné dans cette paix intérieure, cet étrange sensation qui s’installe en toi à la simple vue de Dorothée ou l’écoute de Chantal Goya, sorte de cure de jouvence du bulbe rachidien. 

hollywood

Voici donc qu’Hollywood est aspiré par la spirale nostalgique des années 2010′ : à côté du reboot féminin de Ghostbusters, on trouve ceux de Top Gun, Blade Runner, Beeteljuice, et 100 autres revivals en cours de production.

Au milieu de cette interminable liste, on croise Ace Ventura, Conan, Ça (le clown), Blade, Cliffhanger, The Crow, Ghost in the shell, Highlander, Men in black, Freddy les griffes de la nuit, Scarface, Tomb Raider, etc… oui, tous tes amis sont là !

Tout nanard qui a fait un meilleur chiffre que les bides KevinCosneriens Waterworld et The Postman en est. Même Jean-Claude Van Damme sera de retour dans le revival de Kickboxing dont voici la pré-bande annonce… 

Alors, bon, quand tu en auras fini avec cette onanisme  nostalgisant et voudras bien sortir de cette adulescence qui refoule le grec-tomate-salade-oignons-sauceblanche&frites grasses mayonnaisées, tu pourras aller faire un tour du côté du Sundance Festival de cinéma US indépendant…

Réponse de l’intéressé : -Non mais t’es pas mon père, connard !

Une réponse

  1. Ghostbusters, Conan, Ça... quels blockbu...

    […] Les studios ont trouvé une nouvelle martingale pour toucher le jackpot à tous les coups : on reprend les mêmes blockbusters et on recommence. La version hollywoodienne du « vieux pot = meilleure soupe ». On le sait, le banquier est souvent frileux et se distingue généralement par une absence totale de créativité. Il suffit de lire la description que fait Walt Disney de ceux qui ont financé …  […]