Depuis trois ans, le Pape François révolutionne la communication vaticane. Une stratégie offensive et efficace, qui trouble cependant une partie des fidèles. Ce 29 août, le pape François recevait le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, pour parler nouvelles technologiques et lutte contre la pauvreté. Leur poignée de main a été likée plus de 350 000 fois sur le réseau social. Un record digne des Obama ou de U2, auquel les fidèles n’étaient pas habitués jusqu’alors. Lire la suite sur j’ai-un-pote-dans-la-com.

A propos de l'auteur

Chroniqueur/Pigiste, spécialiste Société&Médias

Articles similaires