Croyant se rapprocher du peuple et faire preuve de transparence, les responsables politiques s’adonnent au selfie. Sans se rendre compte que cela aura eu l’effet exactement inverse. Le 21 septembre 2016, à Orlando, la photographe officielle d’Hillary Clinton saisi une scène inédite. La candidate, seule sur son estrade, sourit à une foule de dos, occupée à se prendre en selfie. La suite sur J’ai un Pote dans la com.

A propos de l'auteur

Chroniqueur/Pigiste, spécialiste Société&Médias

Articles similaires