Marre des BestOf et des hommages ! Rions un peu avec ces “covers” dégueulasses de la meilleure compo de Glenn Frey : welcome to the Hôtel California les mecs !

Unplugged from the basement. On aurait dû les y enfermer !

Après un tel spectacle de fin d’année, ces faux Métaleux de  il ont dû avoir un peu de mal à choper au Lycée…

Pour le coup… putain, c’est le Vietnam, Rambo !

… je répète : la Caipiriñha est  à consommer avec modération… merde !

Le son est aussi pourri que l’image… la totale quoi !

Et pour clore le tout, retour aux sources : les meilleurs solos de Glenn Frey, par lui-même. Ouf ! 

 

 

Une réponse