L’inscription massive des 25-34 ans sur Snapchat change la donne du réseau social. Heureusement, pour les millenials qui préfèrent rester entre eux, les alternatives sont nombreuses.

Snapchat vit-il ses dernières heures de gloire ? Selon une étude ComScore, 38% des Américains de 25 à 34 ans et 14% des plus de 35 ans y sont inscrits. Il y a trois ans encore, ces proportions étaient de 5% et 2% ! Autant dire que la génération du dessus a débarqué, au grand désespoir des plus jeunes qui considéraient jusqu’ici l’appli mobile éphémère à l’abri des regards adultes.Snapchat n’est donc plus le réseau social de niche qu’il était. Les utilisateurs et, surtout, les marketeurs, s’en vont donc chercher les djeuns ailleurs.

Les géants aboient mais ne mordent pas

Puisqu’il n’a pas pu racheter Snapchat, Facebook lui a collé deux concurrents : Slingshot et leBolt d’Instagram. Mais, le concept de Slingshot (pour voir une image reçue, il faut en envoyer une autre) n’a pas vraiment su convaincre. Par contre, celui d’Instagram’ Bolt (envoyer instantanément à l’un de ses contacts une photo ou une vidéo, qui, une fois vue, s’efface) tourne à plein… même s’il… lire la suite dans Influencia

A propos de l'auteur

Chroniqueur/Pigiste, spécialiste Société&Médias