Certains grands électeurs – qui doivent l’élire définitivement le 17 décembre – menacent de retourner leur veste. Une première dans l’histoire des États-Unis. À force de provoquer la Chine, nommer des militaires et milliardaires au gouvernement, la peur gagne les rangs des grands électeurs. Certains chercheraient même à faire barrage à Trump lors du vote du final du 17 décembre à midi. Tout savoir sur FocuSur.