Le prochain totalitarisme sera-t-il un écofascisme ? D’ici 2100, face aux bouleversements climatiques et à la destruction de leur mode de vie, les peuples céderont-ils à la panique, jusqu’à placer leur avenir entre les mains d’un Hitler vert ?

Dès les premières minutes de la Comédie grinçante de David Wnendt « Il est de retour », inspirée du roman de Timur Vermes imaginant le réveil d’Adolf Hitler 70 ans après sa défaite, le führer déclare : « je m’allierai plutôt aux verts […]. Protéger l’environnement, ça revient à protéger la Patrie ».

Ce choix n’a rien de fortuit, car tout porte à croire que le prochain totalitarisme sera un écofascisme… lire la suite sur le blog Mediapart.