Postures idéologiques, coupes ciblées dans les subventions, montages opaques… le Sénateur-Maire de Fréjus David Rachline, directeur de campagne de Marine Le Pen, applique un programme « sans tabou ». Pour quels résultats ?

Pour Yvette, habitant Fréjus depuis plus de vingt ans, « si Rachline ne déconne pas, il est là pour longtemps. S’il se représentait aujourd’hui, il repasserait avec 80% des voix ! Et les trois-quart des Fréjuciens sont d’accord avec moi ». À ses yeux, le jeune Maire mène un combat de chaque instant contre les « magouilleurs » et « saboteurs » de l’opposition, gauche et droite confondues. Lire la suite sur Les Eclaireurs Magazine.

A propos de l'auteur

Chroniqueur/Pigiste, spécialiste Société&Médias

Articles similaires